Mobile friendly : la mise à jour de l’algorithme de Google
  • images
  • 2:35
  • images
  • Pas de commentaire.

Mobile friendly : la mise à jour de l’algorithme de Google

Ce qu’il faut savoir sur la mise à jour de Google

La compatibilité mobile comme critère de classement.

Google utilise désormais les informations provenant des applications indexées comme critère de positionnement, pour les utilisateurs connectés et qui ont déjà installé les applications en question sur leur appareil mobile. Par conséquent, Google pourra proposer à ces utilisateurs plus de contenus issus de leurs applications indexées favorites lors de leurs recherches.

Lors de ce hangout en français, Google approche l’évolution de son algorithme qui intègrera à partir du 21 avril 2015 la compatibilité mobile des sites web dans les critères de classement* (http://goo.gl/GJi583).

ON APPREND NOTAMMENT QUE  : 

  • L’algorithme ne touchera que les résultats du moteur mobile de Google. Votre référencement sur desktop ne devrait donc pas bouger suite à cette mise à jour.
  • Le lancement se fera directement au niveau mondial (et non pas aux Etat-Unis d’abord).  Le « switch » sera donc unique et pour tous les pays.
  • Pour bénéficier de cet avantage, votre site n’est pas tenu d’être en Responsive Design. Vous pouvez avoir un site mobile sur une URL différente ou détection du user-agent. Les 3 méthodes sont supportées par Google (Responsive Design vs. Dynamic Serving vs. Mobile site)
  • Cette mise à jour s’appliquera sur une base « page par page ». Ainsi si vous avez seulement quelques pages optimisées mobiles : celles-ci seront boostées par Google, quand bien même tout votre site n’est pas « mobile friendly ».
  • L’algorithme du 21 avril ne prend pas en compte la vitesse de chargement des pages (pourtant importante sur mobile).

 

EN CONCLUSION :

  • Si l’update sera un “boost” pour les sites compatibles, il ne peut pas être considéré comme ayant un impact négatif sur les sites non compatibles (toute relativité mise à part, bien sûr).
  • En d’autre termes, les sites non compatibles ne seront pas touchés (de façon négative, au sens d’une pénalité ou d’un score plus négatif qu’avant).
  • En revanche, les sites compatibles mobile seront impactés de façon positive (ils recevront un meilleur score pour les recherches sur mobiles).

 

POUR ALLER PLUS LOIN :